Dondurma…

Une armature d’acier comme un cadre, une guirlande lumineuse enroulée autour du cadre, comme pour un Noël que les Turcs ne célèbrent guère, au-dessus de deux tambours d’acier enchâssés dans un boîtier aux couleurs chatoyantes, souvent rouge. Un homme – toujours un homme, parfois vêtu à l’ottomane, d’une veste ou d’un boléro rouge à dorures, parfois un peu déguisé, à la manière des vendeurs ambulants de boissons, sorte de bateleur ; il joue du bâton, mais ce qui se prépare n’est pas un spectacle de foire ni une parade ; quoique.

Le bâton cogne le fond des caisses, façon baratte ; autour du bâton, un corps pâteux, collant, beige ou verdâtre ; un corps que l’on bat, que l’on étire, que l’on façonne sous les yeux du public avec une gestuelle pareille à celle des souffleurs de verre. Si ces derniers jouent à façonner le chaud, notre homme joue lui à façonner le froid, le très froid même. Il soulève au bout de bâton la large masse informe, jongle presque, joue avec la gravité qui lentement, très lentement, l’étire ; puis il la replonge dans la caisse d’acier, et frappe. On pourrait presque croire à du fromage.

L’enfant s’approche, souriant et empourpré par la promesse de délice que son père ou sa mère lui a faite ; il ouvre grand les yeux sur le magma glacé qui se balance, et qu’il suit ; il contemple le froid que l’on façonne. Puis un coup de tranchoir vient sceller le sort de d’une pièce de quelques centimètres du précieux et mystérieux  produit, qui atterrit dans une barquette, ou parfois sur un cornet.

Si on trouve partout en Turquie ces vendeurs, dans les rues ou dans les devantures des pâtisseries, il n’en s’agit pas moins d’une spécialité du grand sud.  La « dondurma » à la manière de Kahramanmaraş, cette glace qui ne fond pas, est une fierté du commerce locale soigneusement entretenue, et il se dit que la précieuse glace roborative se conserverait jusqu’à 24 heures dans un emballage un peu isotherme. Etrangement pour nous, cette glace se mange au couteau et à la fourchette, et se mâche.

Afiyet olsun.

turquie glace dondurmaTélécharger « Dondurma… » au format PDF :


 

~ par dolasadolasa sur 6 décembre 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s