Flore du Grand Caucase : Xınalıq (1/2) – sur les sentiers.

Xınalıq et l’ancienne route de Guba.

Quand le piton se se drape pas de ses caressants nuages, Xınalıq laisse exploser toutes les couleurs du Caucase : variation de verts autour des pâturages, des pentes herbeuses et des prairies de fin d’été ; ternes marrons des chemins de transhumance, des terres sèches qui bordent la route, des talus qui s’effritent ; gris perle et anthracite des filets d’eau et de leurs lits qui dégringolent dans la vallée.

Après-midi estivale à crapahuter dans les environs du village, profusion de couleurs, flore des éboulis et des pentes nues, flore des prairies avant les foins.

Première partie : sur les sentiers, chemins de transhumance ou ancienne route de terre qui reliait Xınalıq à Quba :

Poursuivre la promenade : les prairies d’altitude.
Ou revenir dans les nuages de Xınalıq.

Localisation :


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s