Flore entre Kaçkar et Caucase.

monts Pontiques
Les monts Pontiques touchant à leur fin, nord-est de la Turquie.

Les monts pontiques forment une chaîne montagneuse qui s’étire sur 1 000 km au nord de la Turquie, parallèlement au littoral. À mesure que l’on progresse vers l’est, les sommets s’élèvent, jusqu’à avoisiner les 4000 mètres dans les Kaçkar, les plaines côtières se réduisent peu à peu à un fin liseré à partir de Trabzon avant de disparaître complètement, à l’extrémité orientale de la chaîne.

Véritable barrière qui soustrait le plateau anatolien à l’influence maritime, ligne de crête qui accroche et perce les nuages ramenés par les vents humides du nord-ouest. À l’est de Trabzon, les versants septentrionaux de la chaîne sont arrosés toute l’année, et abondamment. Dans la chaleur estivale, l’arrière-pays de la mer Noire orientale a quelque chose de tropical, de chinois, même ; moiteur suffocante des plantations de thé qui font la réputation de la région, brume qui pénètre les épaisses forêts, brouillard qui s’accroche aux sommets, bruine qui ne rafraîchit pas.

Sous les sapins Nordmann, les hêtres, les pins sylvestres, les épicéas, principales essences de ce sombre manteau qui couvre complètement l’ubac, la flore, relativement pauvre au regard des régions bénéficiant des mêmes conditions climatiques, présente une originalité, et une originalité de taille. Là, et seulement là, entre Kaçkar et Caucase, les flores des extrémités de l’Eurasie se rencontrent ; ici, aux confins de la Turquie, pétales, corolles et étamines ne sont pas en Europe, ni en Asie, ni entre les deux, mais les deux.

Quelques photos, pour les amateurs de fleurs, prises dans le voisinage de Kafkasör sur les hauteurs d’Artvin, et à proximité du Karagöl, entre Borçka et Camılı.

Fleur à déterminer Centaurée jacée Fleur à déterminer Brunelle commune
Géranium psilostemon Saxifrage Millepertuis Liseron blanc
Millepertuis Aconit tue-loup Calament à grandes fleurs Campanule en épi
Menthe à feuilles longues Campanule agglomérée Grande marguerite Fleur à déterminer
Cousoude officinale Coronille bigarrée Géranium psilostemon Cytise de Sauze

Retour aux herbiers de Turquie

Localisation :


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s