Flâner au jour le jour.

En se promenant…

Bienvenue sur Dolaşa dolaşa.

Intrigué par le nom ? Cap sur l’explication… Un peu perdu ? La Rose des vents vous aidera.


Flâneries en Marmara Flâneries à Istanbul Flâneries en Marmara Flâneries en mer Noire Flâneries en Égée Flâneries en Méditerranée Flâneries en Anatolie du sud-est Flâneries en Anatolie centrale Flâneries en Anatolie orientale Flâneries en Géorgie Flâneries en Arménie Flâneries en Azerbaïdjan Flâneries à Chypre

Une zone de la carte, une région, un clic, des flâneries….

Les derniers articles du site vous accueillent ; une exploration vous mènera à d’autres flâneries. Errez sans crainte.

Dernières flâneries sur Dolaşa dolaşa :

Aşk ve Devrim, amour et révolution, par dolasadolasa le 18 décembre 2012.

ask devrimExtrait : On connaît peu cet aspect de la société turque ; on l’imagine parfois bien organisée autour de ses composantes, l’une républicaine et laïque, voire laïciste, l’autre conservative et religieuse.
Sur les boulevards, pour qui lève les yeux sur les signes et symboles qui pendent des fenêtres, sur les pages photocopiées en couleur scotchées aux vitres, il y a autre chose à observer et à reconnaître : il y a en Turquie une extrême gauche, révolutionnaire (…)

Kar beyaz, blanc comme neige, par dolasadolasa le 8 décembre 2012.

DVD kar beyazExtrait : Blanc comme la neige qui recouvre épaisse les montagnes de cette région, villages perdus de la préfecture d’Artvin reliés par le mince ruban de bitume mal dégagé que parcourt en tous sens un dolmus obsolète.
Blanc comme l’ayran, que le jeune Hassan, descendu de son hameau chaque jour, essaie désespérément de vendre à la tasse de fer blanc à de rares voyageurs qui n’aspirent guère à cette boisson froide. (…)

Comme une blessure de sabre, par Emmanuelle le 4 décembre 2012.

Extrait : Dans une pièce poussiéreuse, où s’affairent des milliers de fourmis autour de boîtes de thon vides qui débordent d’un évier, Osmane écoute. Les objets, les morts, leurs histoires qui s’entremêlent.
Les dernières années de l’empire ottoman ont une place de choix dans la littérature turque contemporaine, du moins dans celle traduite en français, comme si dans l’esprit des éditeurs et des lecteurs, la littérature turque était l’héritière digne, légitime et naturelle de la littérature ottomane, fille obéissante et soumise(…)

Keyif, par Emmanuelle, le 24 novembre 2012.

Extrait : Chaleur, ramadan, digestion ? Oisiveté, paresse, nonchalance ?
Sieste. Rêveries. Sur un banc, une chaise, une banquette, l’herbe fraîche.
Sans que cela ne soit dû à des températures, à un état physique, à une inclination à l’inaction. (…)

Nar : grenade sur Arnavutköy, par dolasadolasa le 19 novembre 2012.

nar film umit unalExtrait : Ümit Ünal est décidément un réalisateur d’intérieur. Avec Nar, on est plus que jamais dans le huis-clos, puisque le film est le récit d’une étrange prise d’otages, dans un confortable appartement d’Arnavutköy, ce village de Roumélie qui bordait le Bosphore de ses maisons de bois avant que l’aménagement routier n’en décide autrement et n’offre à la rive une large artère.(…)

Sarı Mercedes, Mercedes mon amour, par dolasadolasa le 14 novembre 2012.

Extrait : Sujet de société, images de l’échec de la poursuite d’un rêve commun à bien des turcs émigrés en Europe, surtout en Allemagne : le retour du fils prodigue dans son carrosse. Un grand classique du fait social anatolien, attesté par tous ceux qui ont eu l’occasion de voir de luxueux engins émerger de la poussière d’un quelconque chantier d’Erzincan ou d’Elbistan. (…)


 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 45 autres abonnés